Stérilisateur Bocaux : Faites vos conserves maison !

14 novembre 2016

Stérilisateur Bocaux : Faites vos conserves maison !

Il n’y a pas si longtemps de cela, toutes les familles françaises faisaient leurs propres bocaux. Mais la génération née juste après la seconde guerre mondiale a rangé au placard cette manière de conserver les aliments, préférant de loin la facilité d’utilisation qu’offrent les produits industriels.
Deux générations plus tard, faire ses conserves soi-même est de nouveau dans l’ère du temps.

Pourquoi faire ses conserves ?

A l’heure où l’alimentation industrielle est montrée du doigt pour ses effets néfastes sur la santé, il semble comme une évidence de retourner à une nourriture plus saine.

sterilisateur bocaux

Pour celles et ceux qui ont un potager ou un verger, cela semble naturel que de pouvoir stériliser des aliments. Cela permet de réduire le gaspillage de fruits par exemple. Ainsi, quand la production de prunes est plus que généreuse et que même les voisins n’en veulent plus, il est possible de réaliser ses propres prunes au sirop. Il ne faut en effet pour cela qu’un peu de sucre, de l’eau, des bocaux et un stérilisateur.
Sur le même principe, il est possible de décliner de nombreuses recettes de fruits au sirop.

Mais ce n’est pas le seul avantage d’une conserve maison, puisque les aliments ainsi conservés sont généralement plus goûteux.

Enfin, c’est un mode de conservation respectueux de l’environnement et peu énergivore, en comparaison d’un congélateur par exemple.

Quel stérilisateur électrique ?

stérilisateur électrique de bocaux DomoBien évidemment, encore faut-il posséder un stérilisateur. Jadis au gaz et nécessitant beaucoup de temps, il est aujourd’hui électrique et presque entièrement automatique. Plus rien à voir donc avec celui de nos grand-mères.

Toute la difficulté réside donc dans le choix de l’appareil car, vous vous en doutez, ils sont loin de tous se valoir.

Sterilisateur-Bocaux.com propose une sélection de modèles en détaillant les points forts, mais également les faiblesses de chacun d’eux, pour finalement leur attribuer une note.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.