Problème de batteries qui explosent, un coup dur pour Samsung

30 novembre 2016

Problème de batteries qui explosent, un coup dur pour Samsung

Août 2016, Samsung présentait son nouveau Smartphone haut-de-gamme avec fierté : le Galaxy Note 7. Une véritable petite pépite avec son design élégant, paré d’un écran Super Amoled Quad HD de 5,7 pouces, qui fonctionne avec Android 6.0.1 et présente 4 Go de mémoire vive ainsi que 64 Go de capacité de stockage. De quoi ravir les amateurs de « phablettes » !

Malheureusement ces derniers ont dû vite déchanter car le dernier bébé du constructeur coréen présente un grave problème de batterie. Les complications sont telles que Samsung est obligé d’arrêter définitivement la vente et la production du Note 7. Un véritable coup dur pour la marque qui comptait visiblement sur sa nouvelle phablette pour concurrencer Apple et son iPhone 7. Tous les détails dans notre billet.

Importante anomalie au niveau des batteries du dernier modèle Samsung

A première vue parfait, le Galaxy Note 7 ne l’est visiblement pas. La dernière phablette de Samsung présente effectivement un important problème au niveau de la batterie : elle chauffe très facilement et rapidement, allant même jusqu’à exploser. A noter que depuis le lancement du modèle, de nombreux cas ont été signalés : certains téléphones prenaient feu tandis que d’autres explosaient carrément, causant de graves blessures chez certains utilisateurs.

D’après les enquêtes menées par le constructeur coréen lui-même, le cœur du problème réside dans la conception même des batteries : pendant le processus de fabrication,  les plaques contenues à l’intérieur des cellules subissent une trop grande pression. Ce qui a pour effet de rapprocher les pôles négatifs et positifs qui se touchent et provoquent un court-circuit. D’où la surchauffe excessive et l’explosion des batteries.

Une grande humiliation pour Samsung

Depuis l’apparition du problème, plusieurs images de téléphones noircis, fondus ou calcinés n’ont cessé de circuler sur Internet et les réseaux sociaux. Samsung a bien été obligé de mener l’enquête puis reconnaître un défaut sur les batteries de son nouveau produit. Une véritable humiliation pour le géant coréen qui espérait tirer son épingle du jeu avec son dernier modèle Galaxy Note.

D’autant plus que les conséquences ne peuvent être que graves et désastreuses : une perte d’argent qui pourrait s’élever à 3 milliards de dollars… des dégâts à long terme sur l’image d’un groupe ayant toujours prôné l’innovation et la qualité…

Encore plus du fait que Samsung est aujourd’hui blâmée de toute part : accusée d’une conception bâclée, trop pressée de vouloir lancer le Galaxy Note 7 bien avant le dernier bébé d’Apple, son grand rival de toujours.

Vente suspendue, production arrêtée : c’est fini pour le Galaxy Note 7

Peu après l’apparition et la confirmation d’un problème au niveau des batteries de son dernier produit, Samsung a lancé un appel à ses clients aux 4 coins du monde, afin de récupérer tous les mobiles possiblement dotés d’une batterie défectueuse. Ce qui équivaut à 2,5 millions d’exemplaires.

Elle invitait les utilisateurs à rapporter leur Note 7 pour les échanger contre des modèles « révisés » et donc sans risque. A noter que les nouveaux Galaxy Note 7 échangés étaient reconnaissables par une étiquette noire sur la boite, plus une icône de batterie verte cerclée de blanc.

Une initiative louable de la part du géant coréen, mais qui n’a pas vraiment porté ses fruits puisque les appareils de remplacement présentaient également une sérieuse anomalie au niveau de leur batterie. Les incidents et les plaintes ont continué, les opérateurs et revendeurs ont finis par retirer la phablette du commerce.

Et le 11 octobre dernier, Samsung jetait finalement l’éponge et annonçait arrêter totalement la production ainsi que la vente du Note 7.  Un véritable coup dur pour la marque coréenne de téléphonie mobile.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.