Une pochette pour les radios

10 mai 2018

Une pochette pour les radios

De nombreux professionnels se doivent de respecter certains types de protocoles, et si ces derniers ne pas respectés, ils risque de perdre le droit d'exercer leur métier pour de bon. Les professions liées à l'éducation, on le comprend, comprennent certaines normes. De même les métiers du monde médical sont soumis à diverses règles propres à chacune des professions. Le médecin, l'infirmier et le chirurgien le savent bien, puisqu'ils ont en amont de leur entrée dans la vie professionnelle prêté serment. Ces normes et restrictions concernent différents pans de leurs activités, elles sont liées à la fois au matériel qu'ils utilisent, aux patients qu'ils traitent mais aussi aux données qu'ils doivent avoir entre les mains pour prendre connaissance des dossiers médicaux et les agrémenter de ce qu'ils auront fait.

Des fournitures précises pour les pros

Pourtant malgré toutes ces parties qui peuvent paraître contraignantes, les professionnels de l'éducation et de la santé ont tout de même le choix dans un certain nombre de cas. L'institutrice a le choix de la marque de peinture ou du type de ciseaux qu'elle aura dans sa classe, dans la limite de son budget. De même l'infirmier peut choisir librement la marque de la blouse médicale qu'il porte dans le cadre de ses fonctions, comme le radiographe peut librement prendre la pochette pour radio qu'il souhaite sur le marché. D'autres professionnels ont en revanche bien moins de liberté : un policier ou un soldat n'aura pas la liberté de faire une sélection parmi plusieurs marques d'uniforme, par exemple. 

Documents confidentiels

Le fait de choisir une pochette qui permette de conserver l'anonymat est très important. On n'a en effet pas toujours envie que les autres sachent ce que contiennent les documents qui ont a trait à notre santé. Si les professionnels des hôpitaux ainsi que les médecins de ville ont le devoir de rien révéler du fait du secret médical, chaque individu aussi a le droit de ne pas faire connaître à tout le monde le contenu de son dossier médical, le type de médicaments qu'il prend ou quel spécialiste il voit ; et ce dans la vie privée comme dans la vie professionnelle.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.