Attention la mycose du pied est contagieuse

1 juin 2016

Attention la mycose du pied est contagieuse

Démangeaisons, douleurs, odeurs désagréables : la mycose du pieds est une maladie tenace et très contagieuse due à un champignon microscopique appelé dermatophyte, le plus connu porte le nom de trichophyton rubrum. Quels sont les symptômes ? Comment éviter de l’attraper ?

Les symptômes du pied d’athlète

Les symptômes les plus fréquents de cette infection fongique sont des démangeaisons, des picotements ainsi qu’une peau sèche, au lieu d’une peau nette, qui pèle entre les doigts de pieds d’abord avant de toucher l’ensemble du pied si la mycose n’est pas soignée avec des traitements locaux voire généraux. Voir les symptômes de la mycose du pied.

Faire attention où l’on marche

mycose-du-pied

L’une des manières les plus fréquentes d’attraper une mycose du pied est de marcher pieds nus dans un endroit humide comme le bord d’une piscine publique, à la sortie de la douche dans la salle de bain ou encore à la plage où il faut impérativement porter des chaussures de bain.

Les draps du lit pour un couple est aussi un lieu privilégié de la contamination.

Ne pas emprunter les vêtements de quelqu’un d’infecté

Par l’intermédiaire des peaux mortes présentes sur les vêtements et dans les chaussures, le champignon peut infecter les individus très facilement. Il ne faut jamais emprunter les affaires de quelqu’un d’infecté ou prêter ses vêtements lorsqu’on a une mycose du pied. C’est une règle de base.

De plus, il peut être utile de laver son linge à part de celui des autres avec une température de lavage d’au moins à 60° pour éliminer le champignon avec la chaleur. Il faut surtout faire attention aux chaussures, aux chaussettes, aux serviettes et gants de toilette. Pour le linge blanc, rajouter de la javelle sera un plus indéniable.

Quelques conseils en cas de mycose du pied

mycose-du-pied

Le premier conseil est de consulter son médecin traitant qui vous prescrira un traitement adapté à votre mycose.

Il peut être tentant d’avoir de la paresse quant au traitement surtout lorsque les symptômes disparaissent. Le traitement doit être poursuivi jusqu’au terme définit par le médecin, il ne faut jamais arrêter avant. Les solutions naturelles comme l’aromathérapie avec les huiles essentielles (Tea Tree) ou la phytothérapie (extraits de pépins de pamplemousse) peuvent être de très bons compléments aux médicaments allopathiques qu’il soit locaux ou généraux. Il est important de demander des conseils à votre médecin ou votre pharmacien.

Il est aussi très important de se sécher entre les orteils après la douche, de porter des chaussettes et des chaussures où le pied pourra respirer. Souvenez-vous, les champignons aiment l’humidité. Il faut privilégier les matières naturelles comme le coton plutôt que les tissus synthétiques pour ne pas transpirer.

En ce qui concerne les mauvaises odeurs, il existe de petits sachets à mettre dans la chaussure pour lutter efficacement contre ces désagréments.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.