Des lieux d’accueil pour retraités insuffisants

3 mars 2014

Des lieux d’accueil pour retraités insuffisants

Après une estimation de la hausse du nombre de retraités d’ici 2040, capretraite.fr met en garde sur les conditions d’hébergement futures de ces personnes. Il est évident que si aucune mesure n’est prise pour anticiper cette situation, les conséquences seront difficiles.

Un pourcentage de hausse énorme

retired couple relaxing in chairs at the beach

Il apparaît que dans certaines régions, le taux de personnes retraitées en 2014 sera supérieur à 70 % et atteigne même plus de 100 % dans certaines d’entre elles comme dans le Languedoc-Roussillon. De leur côté, les projets de constructions sont encore faibles voire inexistants par endroits.

Il est donc légitime de penser que la capacité d’accueil dans les meilleures conditions ne pourra être proposé pour cette échéance. Cela est particulièrement problématique car il semblerait que le gouvernement ne prend pas  au sérieux ce besoin pourtant capital. Le nombre de places disponibles est nettement inférieur à la population qui en aura besoin à l’avenir donc des dysfonctionnements sont à prévoir.

Une prise en charge inappropriée

14928FE_PR_100122_RetireSpot_Beach

Selon Cap Retraite, le premier constat qui risque d’être fait sera que les maisons de retraite seront alors surchargées, avec un nombre de résidents largement supérieur à la capacité normale.

Cela va engendrer une mauvaise prise en charge des retraités compte tenu d’un personnel insuffisant et des conditions de vie déplorables pour les personnes concernées, avec notamment l’obligation de se partager un espace particulièrement restreint.

L’autre possibilité est que de nombreux retraités qui ont besoin d’être pris en charge se verront refuser l’entrée dans une maison de retraite et seront placés sur une liste d’attente interminable. Pendant ce temps, il appartiendrait alors aux familles de trouver une solution alternative avec un maintien au domicile et la venue d’intervenants mais cette solution ne convient pas à tous les types de personnes âgées parmi celles concernées.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.