L’entretien du sauna

7 mars 2018

L’entretien du sauna

Pour préserver la qualité du sauna, il n’y a pas de secrets. À l’image de tous les équipements, il faut adopter les bons réflexes et l’entretenir régulièrement. Des gestes essentiels pour lui garantir une durée de vie optimale, mais aussi et surtout assurer le confort de ceux et celles qui l’utilise. 

L'entretien du sauna

L’entretien du sauna requiert du matériel spécifique mais aussi, demande une certaine rigueur. C’est d’ailleurs primordial sans quoi, il sera difficile d’empêcher le développement des bactéries, de lutter contre l’humidité et donc la prolifération de la moisissure et des champignons, mais surtout, d’éviter la détérioration du bois. 

Les surfaces en bois

Première des choses à faire donc, celle de nettoyer régulièrement les banquettes et les caillebotis en bois avec une brosse à poils de nylon imprégné d’un détergent doux. Mieux vaut également relever les caillebotis pour les faire sécher et faciliter l’aération du sol. En parallèle, il est important d’avoir verni et traité le bois présent dans la cabine avec une huile spéciale ou un vernis marin. Sans oublier de le nourrir régulièrement. Cela va lui permettre d’être protégé comme il se doit. En parallèle, pour lui donner une belle teinte, il existe des huiles essentielles spécifiques pour cela. Quoi qu’il en soit, le bois est baigné dans une atmosphère humide à chaque usage et par voie de conséquence, il faut l’entretenir tout simplement.

L'aération

L’aération du sauna est indispensable. Tout comme son habitation qu’il convient d’aérer quotidiennement au moins quinze minutes pour assainir l’air, le sauna se doit de l’être aussi. L’air est chargé de polluants, d’humidité, de dioxyde de carbone, d’odeurs notamment. Pour que l’air soit sain, il est donc important de toujours laisser la porte du sauna ouverte après chaque utilisation. Un réflexe qui finalement ne demande pas d’effort. En parallèle, il faut veiller à ce que le système de ventilation du sauna soit en bon état de fonctionnement. Mieux vaut faire faire un contrôle régulier de ce dernier et surtout nettoyer les grilles de ventilation avec une éponge humide. 

Le bac à pierres

Qui dit sauna dit bac à pierres équipant le poêle. A minima une fois par an, il est important de vider complètement ce dernier. Cela permet alors d’éliminer les résidus de roche volcanique, les dépôts de tartre, mais aussi de remplacer les pierres abîmées à l’identique, c’est-à-dire de remplacer chacune des pierres endommagées par une pierre de même calibre et de même nature intacte. En parallèle, cela permet également de vérifier l’état des grilles des déflecteurs latéraux et celle des résistances.   

Sans oublier bien sûr de changer l’eau du sauna, d’entretenir et de nettoyer les autres accessoires à l’image des repose-têtes, du seau et des angles des parois par exemple. Après, il suffit de suivre les recommandations d’usage pour profiter pleinement d’une séance de sauna. 

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.