Comparaison entre un décapeur thermique et chimique

25 avril 2016

Comparaison entre un décapeur thermique et chimique

Une structure de bâtiment, comme un mur, un plafond ou un parquet, sera plus durable si elle est bien entretenue et notamment, décapée des excès de peinture qui l’entache et qui pourrait limiter sa longévité. À cet égard, il est possible de faire le décapage avec deux systèmes. Soit une personne le fait avec un décapeur thermique, soit avec des produits chimiques. Les 2 peuvent avoir des résultats probants, mais il faut bien choisir la méthode en fonction du support à décaper.

Les caractéristiques d’un décapant chimique

decapeur-thermique

Comme son nom l’indique, ce type de décapant est fait à base de produit chimique. Son action se fait directement sur un excès de peinture à enlever. Cela, en rendant ce dernier plus mou. Ce principe est possible en faisant agir du solvant sur la peinture qui est, généralement, conçu avec de la soude comme composant principal.

Dans son principe décapant, le produit appliqué va agir directement sur l’excès de peinture en le dissolvant petit à petit sans avoir de l’écoulement. Ce type de décapant, contrairement au décapeur thermique, est présenté sous forme de gel. Mais, il est aussi possible d’avoir un autre type de décapant chimique qui se compose principalement de chlorure de méthylène. Ce dernier est plus dangereux et nécessite un équipement adapté avant son utilisation.

Les spécificités d’un décapant thermique

decapeur-thermique

Pour ce qui est du décapeur thermique, c’est un appareil qui se présente sous la forme d’un pistolet qui dégage de l’air chaud. De ce fait, il n’y a pas de produit chimique à utiliser. En effet, ce décapant fonctionne sous secteur électrique et dispose d’un ventilateur qui envoie de la chaleur sur l’excès de peinture à enlever. C’est un appareil très efficace, mais qui ne peut pas agir sur les rainures de la matière en bois.

Toutefois, ce décapant est avantageux du fait que c’est un appareil permettant d’avoir de l’économie dans les travaux de décapages. Il assiste de manière très efficace à un projet de rénovation. C’est un appareil qui peut servir aussi au dégivrage de serrure lorsqu’il est utilisé à une température basse. C’est également le cas pour la dilatation des matières en plastiques et en acier.

Le décapeur thermique et celui qui est chimique sont tous deux efficaces. Cependant, l’un comme l’autre présente des inconvénients, comme le premier qui ne peut s’utiliser sur du bois à nervures. Mais dans tous les cas, le décapant thermique est bien moins dangereux que le décapeur chimique. Ce dernier qui peut nuire à la santé de son utilisateur.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.