Comprendre le dispositif Pinel et son fonctionnement à Nantes

24 juillet 2018

Comprendre le dispositif Pinel et son fonctionnement à Nantes

Si vous avez choisi Nantes comme ville d’investissement pour un projet immobilier, vous avez opéré un choix stratégique. En effet, cette ville est l’endroit idéal pour un investissement locatif. Etant la capitale verte de l’Europe avec une importante agglomération, les projets qui y sont réalisés bénéficient plus facilement d’une défiscalisation Pinel. Cet article vous permet de mieux comprendre la loi Pinel à Nantes.

Principe de la loi Pinel à Nantes

La loi Pinel de manière générale est un dispositif de défiscalisation qui est mis en place pour appuyer les contribuables dans leur projet immobilier. Ainsi, toute personne voulant réaliser un projet immobilier locatif à Nantes peut bénéficier d’une réduction d'impôts lors de l’achat. Par conséquent le propriétaire doit mettre le bien en location pour une durée de 6 ans minimum.

Cependant pour profiter des privilèges du dispositif Pinel, l'achat de l'immobilier neuf doit se tenir avant la date du 31 décembre 2021. Vous devez donc étudier le fonctionnement de cette loi pour mieux comprendre la loi Pinel à Nantes.

Fonctionnement de la loi Pinel à Nantes

Le propriétaire a le choix de mettre son bien en location pour une durée de 6 ans afin de bénéficier de la réduction d'impôts mis en vigueur par la loi Pinel. Néanmoins, il a le choix d’opter pour une durée de 9 ou 12 ans et ainsi profiter d’une déduction fiscale plus importante.

Un taux de 12 % est appliqué sur le coût de l'investissent pour toute durée locative égale à 6 ans. Si le loyer dure 9 ans, un pourcentage de 18 % est appliqué et 21 % pour 12 ans.

Le bien immobilier faisant l’objet d’une défiscalisation Pinel à Nantes doit aussi remplir un certain nombre de conditions pour être éligible. Il doit être neuf ou en état futur d'achèvement (VEFA), remplir les normes de la réglementation thermique RT 2012 ou disposer d’une étiquette “bâtiment basse consommation” (BBC 2009) ou ”haute performance énergétique” (HPE) et enfin respecter un délai de construction de 30 mois à partir de la date de déclaration d’ouverture du chantier. Le coût du bien doit également être inférieur à 300 000 €.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.