Test GTA V : notre avis sur les 48 premières heures de jeu

19 septembre 2013

Test GTA V : notre avis sur les 48 premières heures de jeu

Il a fallu un budget de plus de 200 millions de dollars pour concevoir le dernier né des Grand Theft Auto, le numéro 5.

Plantons le décor

Les trois protagonistes

C’est à toujours à Los Angeles que l’histoire se passe. La carte couvre une zone urbaine avec le quartier de Los Santos et Vinewood, l’Hollywood virtuel, les plages, les montagnes mais aussi des zones abandonnées comme le désert de Grand Senora.

La map est sans cesse en activité : humains et animaux remplissent l’écran et les divertissements sont nombreux au point que l’architecture du jeu peut parfois geler l’écran. Mais le gameplay reste très fluide et l’animation est améliorée par rapport à GTA IV.

La carte de GTA V

La carte de GTA V

Petit plus : puisque la map est grande, on est obligé (un bien grand mot !!!) d’utiliser les transports aériens : piloter un hélico ou un avion de ligne devient une habitude. Et puis occasionnellement, vous pourrez sauter en parachute et admirer tout Los Santos.

Les missions

C’est plus de 70 missions que propose Grand Theft Auto V. Les plus impressionnantes sont celles des braquages, particulièrement bien réussies.

Trevor sur un scooter des mers

L’intérêt est la préparation en amont du braquage. Tout doit être planifié sans cela la mission ne tient plus. Le braquage nécessite tout un équipement (déguisements, munitions à volonté…), un raisonnement tactique mais aussi de recruter du monde (complices, chauffeur…), ce qui nécessite de l’argent à trouver rapidement pour en gagner facilement.

Chaque mission peut être rejouée maintes fois pour le plaisir de voir son score amélioré.

Qu’est-ce qui change ?

Dans Grand Theft Auto V, ce qui change vraiment, c’est que le joueur peut contrôler trois personnages. Ce qui influe nettement sur le scenario car chacune de leurs caractéristiques évolue avec la pratique : course, plongée, conduite, pilotage…

Hélicoptère dans GTA V

Chaque personnage a sa propre vie mais ils se croisent souvent et interagissent. Il est possible de « switcher » de l’un à l’autre (appuyer sur la croix directionnelle) et la transition est rapide, ce qui est utile pour secourir un des protagonistes en danger immédiat.

Coiffeur dans GTA VMichael est un ancien braqueur de banque et père de famille à la quarantaine en collaboration avec le FBI.

Franklin vole les voitures qu’il vient juste de vendre. Il arrive toujours à s’en sortir puisque c’est un excellent pilote.

Trevor, lui, est le psychopathe de service, un ancien pilote de l’armée qui est désormais un tueur qui vit dans une roulotte et se drogue.

Bien qu’ils conservent leur look, il est possible de les personnaliser en entrant dans les boutiques de mode ou chez le coiffeur.

De plus il faut noter que, évolution des dernières technologies oblige, chaque personnage est équipé d’un smartphone, ce qui lui permet non seulement de prendre contact mais aussi d’être connecté et de surfer sur le net, ce qui lui donne accès à des activités annexes.

Impossible donc de s’ennuyer avec ce jeu très riche en rebondissements !

Notre note : un 10/10 amplement mérité !

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.