Collectionneur d’un jour, collectionneur pour toujours…

15 mars 2014

Collectionneur d’un jour, collectionneur pour toujours…

Une découverte pendant l’enfance

Collection de timbres

Lorsque j’étais petit garçon, mon père m’a offert mes premiers timbres.

Il m’a appris à les manipuler, à les détacher de leur support sans abîmer leurs dents afin de ne pas leur faire perdre leur valeur, tout en me racontant des histoires captivantes d’après les images, qu’il s’agisse d’un symbole, d’un personnage célèbre ou imaginaire, d’un lieu…

C’était l’un de mes loisirs préférés notamment lors des longues après-midi d’automne ou d’hiver,quand la pluie et la neige m’interdisaient d’aller courir dehors.

Une passion de la vie adulte

Peu à peu, je me suis de plus intéressé à la valeur même des timbres, à ce qu’ils représentaient, dévorant les revues spécialisées à ce sujet pour assouvir ma soif de connaissances. Toute information relative aux timbres attirait mon attention.

Je suis ainsi devenu un grand connaisseur du monde de la philatélie. Je me suis inscrit à une association locale de philatélistes pour rencontrer des passionnés comme moi, échanger nos timbres pour améliorer nos collections, partager nos compétences et nos savoirs.

Un plaisir multiplié

Cartes postales de collection

Mais je ne suis pas devenu monomaniaque pour autant.

Si j’ai commencé par les timbres et les cartes postales, notamment parce qu’il s’agit d’une des collections les plus faciles pour débuter, surtout lorsque l’on a une grande famille qui est mise au courant et informe leurs propres amis de la passion du petit garçon que l’on est, aujourd’hui, j’ai diversifié mes collections.

A la philatélie et la cartographie, j’ai ajouté la collection des pièces de monnaies et des minéraux.

Les raisons de mon intérêt pour les collections d’objets rares

Chocolatière

Ce qui me plaît dans ces collections est leur valeur et leur intérêt historique. Chaque objet est unique, porteur d’une histoire particulière, rattaché à des anecdotes spécifiques. Ce sont donc surtout les objets rares qui m’attirent, et la minutie avec laquelle il convient de les traiter.

Tous ces objets doivent en effet être protégés et mis en valeur, dans des albums spécifiques et adaptés, permettant de les classer ou dans des vitrines permettant de les exposer tout en les préservant. De nombreux sites proposent de tels objets, comme par exemple image-document.fr/ et contiennent une vaste information sur les différents équipements et accessoires nécessaires.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.