La conversion du salaire brut vers le net est-elle simple ?

28 juillet 2013

La conversion du salaire brut vers le net est-elle simple ?

Bien que François Hollande ait promis un choc de simplification, on voit que la mesure met du temps à se mettre en place vu la complexité des calculs dans de nombreux domaines. Il vous suffit de regarder votre fiche de paie si vous êtes salarié pour vous rendre compte par vous même que c’est incompréhensible. Il y figure des dizaines de lignes avec des chiffres en euros, des pourcentages, des termes qu’on a du mal à comprendre, etc.

En réalité, la plupart de ces lignes correspondent simplement aux cotisations prélevées sur la base du salaire brut de l’employé. Il s’agit donc de sommes d’argent que le recruteur prélève et verse à l’Etat au nom de l’employé, pour sa retraite ultérieure, sa potentielle perte d’emploi, ou encore en cas de maladie. Ce sont donc des sortes d’impôts en plus de l’impôt sur le revenu et des autres taxes que nous payons chaque année.

Le montant brut, duquel on soustrait tous les prélèvements à la source, donne le salaire net de l’employé. En partant de ce constat, vous savez désormais faire la différence entre les deux montants. Or, vous ne connaissez toujours pas la méthode pour déterminer le revenu net qui sera effectivement dans votre poche en fin de mois. Là aussi, ce n’est pas très complexe, il suffit de retirer environ un quart du montant pour avoir une somme en net. N’oubliez pas que sur ce dernier montant, vous devrez payer des impôts et diverses taxes.

Sources :

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.