Quel avenir pour l’économie française pour ces prochaines années ?

25 août 2017

Quel avenir pour l’économie française pour ces prochaines années ?

Voilà maintenant quelques mois qu’Emmanuel Macron et son gouvernement sont en poste. Comme au début de chaque quinquennat, la question se pose toujours : quel avenir pour l’économie française pour les années à venir ? Voici une petite analyse tirée de différents sites répertoriés sur The Oueb.

Les dirigeants de TPE confiants, mais…

Interrogés sur leur vision du nouveau gouvernement dirigé par le Président Emmanuel Macron, les patrons de TPE et de PME ont affirmé être confiants par rapport à l’amélioration de la situation économique de la France. Les observateurs quant à eux soulignent que cet optimisme est courant après chaque élection présidentielle, mais elle ne dure pas plus d’un trimestre.

D’ailleurs, 78% de ces dirigeants interrogés avouent ne pas connaître avec précision ce que prévoit le nouveau gouvernement pour les entreprises françaises, notamment les TPE et les PME. En réalité pourtant, les mouvements sociaux risquent d’être nombreux face à la politique gouvernementale et les réformes prévues.

Des perspectives assez floues

Il est assez difficile de prévoir avec précision où en sera la France dans 10 ans. Ce qui est certain, c’est qu’on assiste actuellement à un vieillissement de la population. Du coup, le nombre de personnes inactives et dépendantes sera plus important, presque autant que dans les années 60.

Par ailleurs, il faut dire que la croissance économique française a été moindre au cours des dernières années, notamment à cause des intempéries en zone euro, des dettes souveraines, etc. Si les gouvernements à venir décident de mettre en place des réformes pour relancer l’économie nationale, la France pourrait arriver à représenter 3 % du PIB mondial, ou un peu moins. En d’autres termes, la France comptera toujours parmi les pays riches, mais son revenu réel par habitant aura considérablement baissé tout de même.

Pour mieux comprendre les enjeux par rapport aux choix des différents gouvernements qui se sont succédé, vous pourrez parcourir cet article de Sylvain OREBI.

L’industrie : une bonne piste pour le développement de la France

 

A en croire le président de l’Union des industries et métiers de la métallurgie Alexandre Saubot, on peut dire que l’industrie française est sur la bonne voie. Même si les chiffres n’ont pas retrouvé leur vigueur d’avant-crise, la situation actuelle a tout l’air d’être favorable, pour la première fois depuis 2011.

Bien évidemment, M. Saubot souligne bien qu’il n’est pas réaliste de s’appuyer sur des chiffres bruts pour être 100 % optimistes, mais une chose est sure : soit nous assistons à une stabilisation, soit c’est bel et bien un rebond que nous avons actuellement dans le secteur de l’industrie. C’est d’autant plus réjouissant lorsqu’on voit l’évolution des technologies dans le domaine de la robotique, des objets connectés, de la réalité augmentée, de l’impression 3D, de la big data, du numérique, etc.

Cependant, la France doit se donner les moyens pour que l’industrie soit compétitive au niveau mondial. Par exemple, des réformes fiscales sont inévitables pour pouvoir s’aligner à d’autres pays comme l’Allemagne, l’Espagne, la Grande Bretagne, sans parler des Etats-Unis et de la Chine.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.