Envolée de l’immobilier neuf en Pinel, plongée de l’ancien

7 juillet 2015

Envolée de l’immobilier neuf en Pinel, plongée de l’ancien

Les Français ont toujours beaucoup investi dans la pierre qui est considérée comme un placement de bon père de famille, c’est-à-dire, une valeur sûre. D’ailleurs, les gouvernements successifs en France l’ont bien compris en proposant plusieurs dispositifs permettant à tout un chacun de défiscaliser en investissant dans des logements neufs à but locatif.
Mais les Français sont bien meilleurs investisseurs qu’on ne pourrait le supposer, car après avoir boudé le dispositif Duflot, ils profitent en masse de la Loi Pinel.

Investir, mais pas n’importe comment

Les Français sont près à investir leur épargne dans la pierre, mais pas à n’importe quelles conditions. Ainsi, le dispositif Duflot ne parvint guère à séduire qu’une poignée d’investisseurs, étant jugé trop contraignant. Il ne permettait effectivement pas de louer à l’un de ses descendants ou ascendants.
En changeant son fusil d’épaule via le dispositif Pinel et en autorisant les propriétaires de logements neufs à louer à l’un des membres de leur famille, le gouvernement a ainsi levé l’un des points bloquants et permis de véritablement relancer la construction de logements neufs à but locatif. Bien évidemment, le fait que les réductions d’impôt soient fort intéressantes n’est pas non plus étranger à cet engouement.

Pinel au 1er trimestre 2015

Une étude publiée en début d’année montrait déjà le frémissement du marché. Celui-ci a depuis connu une forte croissance. En effet, selon le FPI, sur le premier trimestre 2015, les ventes à des investisseurs a bondi de +60%. Et même si le second trimestre vient tout juste de s’achever, la tendance semble être exactement la même.

Autre tendance constatée par la Fédération des promoteurs immobiliers, les particuliers sont de plus en plus nombreux à faire confiance à des spécialistes de la Loi Pinel pour se faire conseiller et trouver les programmes de construction qui se révéleront les plus rentables.

Bien évidemment, seul l’immobilier neuf bénéficie de cette embellie, l’ancien continuant de plonger faute de soutien de la part des autorités.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.