Pub reprises par les sites de buzz, le jackpot pour les publicitaires ?

25 avril 2015

Pub reprises par les sites de buzz, le jackpot pour les publicitaires ?

Cela fait bientôt 200 ans que la publicité existe. Sa fonction première est de faire vendre un produit, mais elle a bien évoluée depuis quelques années, en particulier avec l’arrivée d’internet.

Une visibilité gratuite

Vanter les mérites d’un shampoing, faire connaître une destination de vacances pour vendre des séjours ou encore démontrer que sa lessive est meilleure que celle des autres fabricants, voilà à quoi sert une publicité. Et oui, quel que soit le support sur lequel elle est diffusée, presse, radio, télévision ou affichage, sa fonction est de multiplier les ventes.

Bien évidemment, avec le temps, la façon de communiquer a beaucoup évolué. De nos jours, la publicité n’est pas seulement là pour vanter les mérites de tel ou tel produit, elle est également là pour créer une complicité, un lien, une émotion avec celui ou celle qui voit cette réclame. Et pour cela, rien de tel que l’humour. D’ailleurs, il est utilisé à toutes les sauces, parfois avec un goût douteux comme celle de Cuisinella en 2012. Décriée par les internautes, elle engendra une image négative de ce cuisiniste.

Pub drôle

La nouveauté depuis 2006, date à laquelle est apparu le premier site de buzz, c’est effectivement que les publicités peuvent faire le buzz. Dans ce cas, c’est la garantie d’être diffusée sur de nombreux supports à travers le monde. Et le plus intéressant dans tout cela, c’est que cette diffusion ne coûte absolument rien.
En effet, de nombreux sites de buzz proposent régulièrement des sélections des publicités les plus drôles, comme c’est le cas ici par exemple, offrant une visibilité bien supérieure à ce que l’on pourrait espérer pour une pub.

Alors, est-ce que les publicitaires font systématiquement dans l’humour en espérant être relayés ainsi sur des centaines ou des milliers de sites pour pas un sou ? A vous de juger !

Source de l’image : buzty.fr

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.