Pourquoi les Belges préfèrent les courtiers aux assureurs ?

6 juin 2015

Pourquoi les Belges préfèrent les courtiers aux assureurs ?

Les Belges sont toujours plus nombreux à faire appel à un courtier avant de contracter une assurance personnelle, pour leur logement ou pour leur automobile. Est-ce uniquement pour essayer de faire baisser les tarifs ?

Défendre les intérêts de son client

Un peu partout en Belgique, on voit les courtiers remplacer les cabinets d’assurance classiques. Un phénomène qui s’accélère depuis quelques années, même si certains se sont lancés il y a longtemps sur le marché, à l’image de ce courtier à la Louvière qui a ouvert il y a trente ans.

Contrairement à l’assureur classique, le courtier fait jouer la concurrence. Il a accès à un nombre plus important d’offres car il s’agit d’un professionnel indépendant qui n’est pas lié à telle ou telle compagnie, contrairement à l’agent d’assurance classique.

courtier

De fait, le courtier a un seul intérêt, celui de satisfaire son client en lui proposant le contrat qui se rapproche le plus de la demande qu’il a formulée (voiture, habitation, santé, etc). Il intervient donc davantage comme un conseiller personnalisé. C’est d’ailleurs pour cela que le courtier prend le temps d’écouter et de cerner la demande de la personne qui est en face de lui. Il fait ensuite plusieurs propositions qui ont été choisies en « bon père de famille » et qui concilient son expérience dans ce domaine et les exigences de son client.

Le courtier est donc bien là pour défendre les intérêts de la personne qui fait appel à ses services. C’est d’ailleurs uniquement sur ce point qu’il est jugé par ses clients : il privilégie donc vos intérêts, ce qui n’est pas nécessairement celui de l’assureur. On comprend aisément cette mutation que l’on observe en Belgique, mais également dans les pays voisins comme la France.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.