Quelques informations concernant les missions en portage salarial

19 mars 2018

Quelques informations concernant les missions en portage salarial

Un grand nombre de personnes ont opté pour le portage salarial pour ses nombreux atouts. En effet, ce système innovant permet d'exercer une activité indépendant, tout en offrant les avantages du salariat car le porté cotise à l'Urssaf, l'ARRCO, l'AGIRC, formation professionnelle continue, Pôle Emploi, prévoyance et autres. Ainsi, le porté est déchargé des contraintes administratives liées à l'activité libérale, ce qui lui permet de se concentrer sur sa véritable fonction : chercher des missions et les remplir.

Le portage salarial a le vent en poupe

Le portage salarial permet donc aux indépendants et aux freelances de lancer leur propre activité, tout en profitant des avantages du statut de salarié grâce à une société de portage salarial. Ce système prend d'ailleurs une certaine ampleur depuis les années 2000, au vu des chiffres : 47 % des cadres connaissaient ce système en 2013, contre 60 % en 2017.

Ce système permet alors à certains professionnels de construire un véritable projet professionnel, ou de franchir une étape avant la création d'une entreprise. Ainsi, le porté pourra tester son activité avant de se lancer dans ces démarches. 

Les procédures liées à la mission

En premier lieu, la prospection et la négociation commerciale s'effectuent entre le porté et une société pouvant lui confier une mission. Ensemble, ils fixent le tarif d'intervention, incluant les frais professionnels, les délais, et déterminent les buts du service et la répartition des paiements. Ensuite, le porté propose alors à sa société de portage le contrat de prestation, comprenant tous les clauses de la négociation. De cette manière, la société de portage et l'entreprise n'ont plus qu'à apposer leurs signatures, et signent alors un contrat de travail pour la durée de la mission.

A partir de là, le professionnel en portage exerce son activité en remplissant sa mission, en veillant à bien respecter les normes du cahier des charges. Tous les mois, il doit renseigner la société de portage des étapes de sa mission. Pendant ce temps, la société de portage gère toute la partie administrative avec l'entreprise comme le contrat, la facturation…, et gère aussi le domaine salarial du porté. Effectivement, les professionnels du portage s'occupent des bulletins de paie, des cotisations Urssaf, retraite, assurance Responsabilité Civile Professionnelle et autres. Ainsi, le porté n'aura qu'à se concentrer sur le coeur de son activité. 

Une fois la fin de la mission, le porté commence une nouvelle mission, à contrario, le contrat de travail prend fin. La société de portage fera parvenir au porté son solde de tout compte, une attestation Pôle Emploi afin de pouvoir ouvrir des droits, et le certificat de travail.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.