Les tendances sexe en 2016

28 janvier 2016

Les tendances sexe en 2016

Échangisme, fellation, sadomasochisme, sodomie, masturbation. actuellement , dans les sociétés occidentales où le sexe prédomine, la plupart des pratiques sexuelles sont de moins en moins taboues. Les gens qui ont peu d ‘expérience sexuelle se sentent à l’écart de cette société très sexuée. Quelles sont ces pratiques sexuelles les plus courantes en 2016 ?

Comme Laure Sainclair, les femmes d’aujourd’hui veulent vivre des expériences sexuelles diversifiées et complètes et pousser leurs apprentissage de la sexualité plus loin là où leurs désires les mènent. Les femmes ne veulent plus s’engager dès l’âge de 20 ans ou d’avoir des expériences sexuelles qu’avec un seul partenaire.

Laure Sinclair

Laure Sinclair

Comme Laure Sainclair, les femmes ont des envies plus poussées et le clament haut et fort. Elles n’ont rien contre le fait de vivre de nouvelles pratiques sexuelles ni de vivre une grande histoire d’amour qui les aiderait même à réussir leur vie de couple et d’avoir un loisir.

De nos jours, les lieux échangistes sont encore perçus comme la bouée de secours des hommes en manque de vie sexuelle et les célibataires. Face à ce phénomène grandissant, de plus en plus de jeunes veulent dépasser leurs limites sur le plan sexuel et éprouvent actuellement le désir d’essayer de nouvelles pratiques sexuelles.

sexe

Faire l’amour à trois ou plus sans aucune gêne , goûter au plaisir sexuel sans aucun interdit , avoir un loisir sexuel avec quelqu’un d’autre, séduire en couple, faire l’amour avec une femme ou un homme devant son amant. Il est donc hors de question de se priver quand l’envie vient nous chercher. Avec l’apparition des nouvelles technologies ils se sentent appuyés.

De la même manière, la masturbation s’est libérée grâce à l’émergence des sextoys. Le sextoy est tellement populaire qu’il prend des formes inimaginables et inusitées pour devenir avec le temps un accessoire à la mode.

tendances sexe

Pour ce qui est du sadomasochisme, plusieurs couples n’hésitent plus aujourd’hui à acheter des accessoires comme des paires de menottes, des bâillons à boule, des colliers à clous. Ces couples ont intégré le sadomasochisme dans leur vie et leurs jeux sexuels.

Quant à la fellation, cunnilingus et la sodomie, de plus en plus de magazines féminins et de sites de discussion sur internet n’hésitent pas à en parler librement donnant toujours plus de conseils sexuels à leurs lecteurs. Des sujets qui, il y a 40 ans, n’auraient jamais pu paraitre dans les journaux.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.