Le prix Nobel d’Economie 2014 revient à Jean Tirole

18 octobre 2014

Le prix Nobel d’Economie 2014 revient à Jean Tirole

La remise de Prix Nobel se poursuit cette semaine. Le lundi 13 Octobre, le jury a attribué le Prix Nobel d’économie au Français Jean Tirole. Etant est un ancien élève de Polytechnique, aujourd’hui, il est à la fois, président et fondateur de l’école de l’Economie de Toulouse. Il est également professeur invité au MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Ce Prix lui a été décerné grâce à son « analyse de la puissance du marché et de la régulation » selon le jury dans un communiqué. Pour plus d’argument, il rajoute que : « Jean Tirole est l’un des économistes les plus influents de notre époque. Il est l’auteur de contributions théoriques importantes dans un grand nombre de domaines, mais a surtout clarifié la manière de comprendre et réguler les secteurs comptant quelques entreprises puissantes. »

Un parcours remarquable

648x415_portrait-francais-jean-tirole-laureat-prix-nobel-economie-2014-presente-13-octobre-2014-a-stockholm

Son parcours a fait de lui, le lauréat du Prix Nobel d’économie cette année. En 1976, il fait partie du corps des ingénieurs des Ponts et Chaussées. Il traverse ensuite l’Atlantique afin d’intégrer le Massachusetts Institute of Technology où il réalisa son doctorat d’économie. Il revient en France en 1981, mais retourne aux Etats-Unis dès l’année 1984 pour enseigner au MIT. « C’est vraiment un endroit que j’adore » avoue Jean Tirole.

En 1991, il retourne à Toulouse et sort un livre intitulé « A Theory of Incentives in Regulation and Procurement ». D’ailleurs, il l’a co-écrit avec l’économiste Jean-Jacques Laffont, fondateur de l’IDEI (l’Institut d’économie industrielle) à l’époque, dans le but de faire de l’université de Toulouse, un pôle de recherche économique majeur en Europe. En 1992, il part pour la ville rose pour tenir le poste de directeur scientifique à l’IDEI. Il préside le conseil d’administration de l’Ecole d’Economie de Toulouse (TSE) depuis 2007. La même année, il a été récompensé d’une Médaille d’or par le CNRS dû à sa capacité de travail constamment mis en avant. Vous pouvez retrouver ici l’intégralité de son parcours!

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.