L’écrin du cœur d’Anne de Bretagne a été retrouvé !

31 mai 2018

L’écrin du cœur d’Anne de Bretagne a été retrouvé !

La nuit du 13 au 14 avril dernier, le musée Dobrée de Nantes a été cambriolé. Ce musée renfermait le reliquaire d’or de la reine de France, Anne de Bretagne. Cet objet d’une valeur inestimable a été dérobé avec une statuette hindoue et un ensemble de monnaies d’or.

Heureusement, cette partie du patrimoine historique français, ainsi que les autres objets volés, viennent d’être retrouvés la nuit du samedi 21 avril.

Les amoureux de l’histoire de France devraient ressentir un grand sentiment de soulagement.

Anne de Bretagne et son cœur

Anne et son coeur

Anne de Bretagne, a été duchesse de Bretagne entre 1477 et 1514 après la mort de son père, François II, duc de Bretagne. En 1488, elle est devenue reine de France en épousant Charles VIII. C’est en 1514 qu’elle décéda à l’âge de 36 ans.

Le reliquaire en or de l’ancienne reine de France est une pièce d’orfèvrerie réalisée en 1514 après sa mort. La jeune femme a voulu faire reposer son cœur dans sa ville natale, Nantes, en sachant qu’elle allait être inhumée à la nécropole royale de Saint-Denis. Le chef-d’œuvre prenant la forme d’un cœur a donc été conçu pour conserver son cœur.

Le bijou a été conservé au musée de Dobrée depuis 1886 après avoir échappé de peu à une destruction lors de la Révolution française.

Vol de l’écrin

l'écrin

C’est la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril que le reliquaire d’or d’Anne de Bretagne a été dérobé dans le musée où il a été conservé depuis plus de 130 ans. D’autres objets ont disparu en même temps que l’écrin de la reine, notamment une statuette hindoue et un ensemble de monnaies en or. La nouvelle avait été dévoilée quelques heures à peine après le méfait par le quotidien régional Presse Océan.

Le vol s’est passé comme suit : quatre hommes cagoulés avaient pénétré de force dans le musée après avoir fracturé une issue. Ils ont déclenché l’alarme vers 3 h 30 pourtant, le gardien de nuit n’aurait apparemment rien remarqué de suspect. Plusieurs vitrines ont également été fracturées. Ce n’est que huit heures après le déclenchement de l’alarme que le vol a été constaté par le personnel de l’établissement.

À première vue, le mode opératoire du vol porte à croire que cet objet représentant une centaine de grammes d’or a été dérobé pour être fondu et transformé en lingot.

Après une plainte déposée par la direction du musée, la police judiciaire de Nantes a ouvert une enquête.

Le cœur de l’ancienne reine de France remis à sa place

cœur de la Reine

Grâce à une enquête menée avec de gros moyens, le patrimoine français a été retrouvé à Saint-Nazaire la nuit du 21 avril dernier.

D’après l’annonce du procureur de la République de Nantes, l’écrin du cœur de l’ancienne reine a semblé être en bon état lorsque les autorités l’ont retrouvé.

L’enquête a permis de déterminer que ce trésor du patrimoine français n’est pas sorti du département de Loire-Atlantique. Ce sont deux hommes qui ont été mis en examen et déclarés coupables pour association de malfaiteurs et vols de biens culturels. Les deux suspects âgés de 22 et 23 ans ont tout de suite été placés en détention provisoire après que l’un ait été interpellé à Saint-Nazaire. Quant au second, il s’est présenté de lui-même au commissariat.

La maire de Nantes s’est réjouie en saluant les enquêteurs de leur remarquable travail qui a permis de retrouver ce joyau du patrimoine français.

Poursuivez votre lecture :

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.